Téléphone

+33608410199

Email

stephanie.cardonna@omagaste.com

Le cabinet

Annecy (Poisy)

Vous avez tous vu un match de tennis à la télévision, non ? Souvent les tennismen frappent la balle sur le sol avant de faire leur service. Non ce n’est pas seulement pour tester le rebond de la balle, non ce n’est pas un geste fait au hasard… les grands sportifs utilisent la préparation mentale, issue de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Qui n’a pas éprouvé une sensation de bien-être intense en revoyant une photographie de vacances  ? C’est ce qu’on appelle un ancrage. L’ancrage est une réponse acquise et entretenue sous l’effet d’un premier stimulus auquel on associe un second stimulus, qui est ensuite substitué au premier et qui provoque alors la même réponse que le stimulus initial. Pour le tennisman, ce geste de frapper la balle est associé à une émotion (positive) et leur permet de plonger dans une situation avec l’ensemble des effets qu’ils attendent pour gagner leur match. Il y a autant d’ancres qu’on veut créer et autant de gestes pour les activer. Et c’est comme tout, l’ancrage ça se pratique; plus on l’active, plus c’est instantané et plus forts sont les effets positifs ! Je vous propose un petit exercice (il ne dure que quelques minutes … c’est rapide !) à pratiquer dans un lieu où vous êtes au calme, sans personne qui puisse venir vous perturber. Installez-vous plutôt debout, les genoux légèrement fléchis, stable, fermez les yeux … et laissez vous porter par ce protocole (que vous pouvez avoir préalablement lu à haute voix et vous être enregistré), par votre voix …

Protocole d’ancrage

  1. Choisissez un état “ressource” en fonction d’un objectif (un objectif est Positif, Réalisable , Ecologique c’est à dire bon pour vous et les personnes qui vous entourent, Concret avec des Indicateurs de réussite et Spécifique, il ne dépend que de vous )
  2. Entrez dans cet état “ressource” avec le VAKOG : fermez les yeux, replongez-vous dans cette situation … Qu’est-ce que vous voyez ? qu’est-ce que vous entendez ? qu’est-ce que vous ressentez dans votre corps ? y-a-t-il un son ? une musique ? que sentez-vous ? quels sont les goûts ? Laissez-vous immerger par toutes vos sensations, vos ressentis internes, externes …
  3. Choisissez maintenant une ancre qui instantanément vous reconnectera à cet état interne : cela peut être une image, un son, un geste, une odeur, un goût.
  4. Créez ce que l’on appelle un état séparateur : pour sortir de cet état “ressource”.
  5. Maintenant refermez les yeux et activez votre ancre; retrouvez votre état “ressource”.
  6. Associez maintenant cet état ressource à un objectif que vous vous êtes fixé et voyez comment ça se passe ? comment vivez-vous la situation future c’est à dire l’atteinte de votre objectif avec cet état “ressource” ?
  7. Testez votre ancre dans différents environnements et activez-la le plus souvent possible.

Plus vous activez votre ancre, plus l’effet état “ressource” sera instantané et intense. Rassurez-vous 2-3 minutes de pratique une à deux fois par semaine sont suffisantes ; ) pour ressentir les effets positifs de votre ancre et que celle-ci devienne votre meilleur allié.

Et voilà, vous avez à disposition un précieux outil, à vous de l’utiliser, de le développer.

Bonne pratique !

Recommended Articles